samedi 28 mai 2022
Derniers articles

Isolation phonique maison

De base, lors de la construction de bâtiments ou de logements, les constructeurs respectent certaines normes et réglementations dont l’une d’entre elle est de respecter l’isolation phonique, et donc de faire en sorte d’avoir des murs assez robustes et isolants pour limiter la propagation sonore des bruits et permette un certain confort aux gens qui vont habiter ou utiliser ce bâtiment.

Concrètement, l’isolation phonique désigne l’ensemble des techniques et des matériaux utilisés pour atténuer et limiter la nuisance sonore que peuvent provoquer certains éléments.
Dans cet article, nous allons parler du principe de l’isolation phonique en détails et voir quels sont les matériaux utilisés pour avoir une bonne isolation.

Pourquoi mettre en place une isolation phonique ?

L’isolation phonique, souvent appelé aussi isolation acoustique, permet ainsi d’empêcher les nuisances sonores provenant des voisins ou encore les bruits externes entre une pièce et une autre de notre maison.

Pour bien expliquer les choses, il existe trois types principaux de bruit :

  • les bruits en provenance de l’intérieur ou de l’extérieur, ce que l’on appelle les bruits aériens, ils passent entre les fenêtres, les portes et les coffres ;
  • les bruits d’impact : c’est tout simplement des bruits venant de l’extérieur de la pièce ou de la maison, souvent provoqués par des chutes d’objets, des déplacements de meubles ou encore des claquages de portes.

Pour mieux comprendre l’isolation acoustique, nous allons parler des deux lois basiques existantes.

La première loi est la loi de la masse, qui stipule que plus le matériau est lourd, plus il est efficace contre les différentes sources de bruit, ainsi, une simple façade en béton sera plus efficace qu’une paroi construite en briques vides par exemple.

Toutefois, cette loi n’est pas tout le temps applicable puisque les matériaux lourds comme le béton nécessitent très souvent des reconstructions de fondation.

La deuxième loi, est celle de la masse-ressort-masse, elle repose sur le placement d’un ressort entre deux masses histoire de diminuer les nuisances sonores, en plaçant, par exemple, un isolant entre un mur et un autre.

Quels matériaux pour l’isolation acoustique ?

Généralement, que ce soit en boutique ou ailleurs les matériaux d’isolation sont présentés et reconnus par leur isolation thermique et non acoustique, mais pour votre grand bonheur, l’isolation acoustique est devenue la tendance du moment !

C’est en fait l’indice d’absorption phonique qui permet de savoir si l’isolant est efficace en termes d’insonorisations.

On peut trouver des isolants naturels comme la paille, par exemple, comme on peut des isolants synthétiques la laine minérale.

Entre la laine de roche, la laine de verre, la laine de chanvre, le liège, la laine de bois et le panneau textile, vous avez une multitude de choix à votre disposition.

Bien sûr, le choix de votre isolant se fera aussi selon votre budget et vos préférences.

Cependant, il y a quatre isolants privilégiés pour assurer le freinage du bruit, tout d’abord, on a la laine de roche qui est réputée pour bien absorber les bruits et très performant pour réduire la nuisance des bruits d’impact.

La laine de verre, pareille, est surtout utilisée pour les studios afin de limiter tout le vacarme.

Ensuite, on a la mousse composite de polyuréthane qui est en réalité un isolant 2 en 1 puisque c’est une mousse légère utilisée en tant qu’isolant thermique, mais également en tant qu’isolant phonique.

On espère que cet article vous aura plu et que vous en savez un peu plus à présent, tout comme nous avons dit au début, l’isolation phonique fait partie des normes à respecter lors de la construction, mais il est possible de l’améliorer à l’aide de certains matériaux comme la laine de roche.

Latest Posts

Et aussi