samedi 28 mai 2022
Derniers articles

Quel est le meilleur choix à faire pour l’isolation d’une maison passive ?

La maison passive est en pleine actualité immobilière car elle permet d’allier une très bonne qualité de confort en réduisant sa consommation en énergie et, par conséquent, réduire sa facture énergétique. Quand on parle de réduction de consommation d’énergie, on pensera directement à l’isolation thermique . Une maison bien isolée nécessite moins de chauffage en hiver et moins de climatisation en été. La maison passive s’inscrit plus dans une démarche écologique, surtout si on fait le bon choix d’isolation, que ce soit pour l’isolation phonique ou l’isolation thermique .

Isolation d’une maison passive : caractéristiques et critères

Comme cité précédemment, l’isolation d’une maison touche à deux aspects différents :

  • l’isolation phonique .
  • l’isolation thermique .

Dans la construction d’une maison passive, l’isolation thermique est un pilier. En France, il existe une certification nommée : la certification européenne. Cette certification est une labellisation qui assure que la construction a été faite dans le respect des critères dignes d’une construction passive .

L’isolation, en général, doit répondre à plusieurs critères dont la limitation des déperditions de chaleur qui proviennent principalement des parois (murs, sol, toiture, fenêtres, portes, etc.). Bien isoler va donc réduire au maximum toutes ces déperditions de chaleur. Par conséquent, réduire ses besoins de chauffage, un confort thermique assuré .

Un autre critère qui est la réduction des transferts de chaleur. On remarque qu’en hiver, les murs sont très froids, ce qui donne une sensation très désagréable malgré le chauffage. L’isolation de la maison passive va maintenir la température des murs intérieurs proche de la température de la maison ou de la pièce .

Réduire l’apparition de la moisissure et limiter la condensation est un critère important dans l’isolation. Une bonne isolation associée à une ventilation efficace va limiter la condensation. L’air chaud contient beaucoup de vapeur d’eau qui va se condenser au contact d’un mur d’une température plus basse et va créer de la moisissure au fil du temps. Grâce à l’isolation thermique, les murs auront une température plus ou moins proche de la température ambiante de la maison. Il n’y aura donc pas de condensation.

Les techniques d’isolation des maisons passives

De nombreuses configurations rentrent dans le choix de la solution la plus efficace. Une multitude d’éléments sont pris en considération pour choisir le système d’isolation ainsi que les matériaux à privilégier :

  • la résistance thermique de l’isolant ;
  • l’étanchéité à l’air ;
  • la qualité de la mise en œuvre. On peut utiliser le meilleur matériau comme isolant, mais si on ne le place pas correctement, l’isolation ne sera pas réussie .

Pour une maison passive, il faut privilégier une isolation par l’extérieur. Elle intègre les murs porteurs à l’intérieur de la maison. Ce qui va renforcer l’inertie thermique de la construction, réguler l’humidité et la chaleur tout en optimisant le déphasage. Le déphasage est un mécanisme lié au transfert de chaleur. Il permet de stocker dans les murs l’énergie produite pendant la journée et la dégager la nuit quand il y a une inversion de température .

Quel matériau choisir pour l’isolation d’une maison passive ?

Le transfert de chaleur est le point principal à prendre en considération lorsqu’on choisi le matériau d’isolation. Le choix dépend également de :

  • la propriété isolante du matériau ;
  • le rayonnement ;
  • la résistance thermique .

Chaque type d’isolant a ses propres qualités. L’épaisseur à choisir dépend du type de mur à isoler ou de sa nature. Pour la construction des maisons passives, il faut privilégier les matériaux naturels pour des raisons principalement écologiques.

A présent, vous savez tout sur l’isolation d’une maison passive ainsi que le meilleur matériau à utiliser.

Latest Posts

Et aussi