samedi 28 mai 2022
Derniers articles

Tout savoir sur les déperditions thermiques dans les maisons

Les déperditions thermiques dans votre maison peuvent se produire pour diverses raisons, mais la raison la plus courante est une mauvaise isolation et des courants d’air. Il est important de minimiser les pertes d’énergie dans votre maison en recherchant s’il existe ou non des moyens de réduire les pertes de chaleur dans votre maison.

Si vous voulez en savoir plus sur les déperditions thermiques dans les maisons, ainsi que sur leurs causes et comment les limiter, alors cet article est pour vous.

Les déperditions thermiques : qu’est-ce que c’est ?

La déperdition thermique est ce que l’on appelle communément la perte de chaleur, qui est le transfert d’énergie thermique d’une zone plus chaude vers une zone plus froide sans travail mécanique.

Le concept de chaleur peut être défini en termes de température, par exemple, en unités Celsius ou Fahrenheit. L’énergie thermique est l’énergie qui est transférée d’un corps à un autre par transfert de chaleur. Le nom vient du concept d’équilibre thermique, dans lequel la chaleur circule toujours spontanément d’une région plus chaude à une région plus froide jusqu’à ce qu’elles atteignent une température d’équilibre.

Dans ce cas particulier, le nom vient du concept de la température thermodynamique d’une substance particulière, le point d’ébullition ou le point de fusion de cette substance serait considéré comme sa température d’équilibre.

La déperdition thermique peut également être appelée « rayonnement thermique », « gain de chaleur » et « refroidissement ».

Quelles sont les sources des déperditions thermiques ?

Il est primordial d’être au courant des points faibles de votre maison afin d’optimiser ce que vous êtes capable d’en faire et d’éviter de perdre du temps. Cela permet de savoir vers quels types de travaux se tourner afin de maximiser sa qualité thermique.

Il existe de diverses sources de déperdition thermique dans une maison, mais les plus importantes sont le toit, les murs, le système de renouvellement d’air, les vitrages et même le plancher.

Le toit d’une maison est souvent le premier endroit où perdre de la chaleur, et ce, pour plusieurs raisons. Le toit peut perdre beaucoup de chaleur car il est à l’origine d’environ 30 % des déperditions thermiques totales de la maison, et cela, pour plusieurs raisons :

  • la grande surface de contact de la toiture entre les espaces intérieurs et extérieurs d’un bâtiment ;
  • l’exposition du toit au vent ;
  • le fait que toute chaleur produit à l’intérieur de la maison va généralement monter vers le haut.

En France, les murs sont mal isolés et n’offrent qu’une isolation limitée à l’intérieur. C’est pourquoi, les murs sont la deuxième principale cause de déperditions thermiques dans les maisons avec 20 % de pertes de chaleur.

Les fuites d’air sont fréquemment un problème potentiel dans les maisons et peuvent provenir de nombreuses sources différentes telles que les hottes de foyer, les serrures, les conduits électriques ou les cadres de porte. Elles constituent à elles seules l’équivalent de laisser une fenêtre grande ouverte toute la journée.

Comment calculer les déperditions thermiques ?

Il existe des manières simples de calculer les déperditions thermiques dans votre maison. La méthode la plus importante est l’équilibre thermique, qui utilise la différence entre l’endroit où vous avez des points chauds et froids dans votre maison, le volume à chauffer en mètre cube et le coefficient G qui va mesurer la puissance de chauffage nécessaire pour un certain volume. Le résultat sera un nombre compris entre 0.14 et 0.15, et plus ce nombre est grand, plus la maison est mal isolée.

La deuxième démarche consiste à utiliser une caméra thermique pour voir où la chaleur est perdue dans toute votre maison, puis à appliquer une isolation ou à modifier la conception de votre bâtiment en fonction de ces mesures.

Quelles solutions pour les déperditions thermiques ?

Pour chaque problème, il existe une solution pour limiter les déperditions thermiques :

  • commencez par isoler votre toit, soit par isolation par soufflage de flocons sur le sol, ou par isolation par l’intérieur avec des panneaux isolants sous la toiture ;
  • isolez vos murs grâce à une isolation thermique par l’extérieur. C’est la solution avec le plus de performances.

Latest Posts

Et aussi