Évaluer un dossier de crédit immobilier : comment procéder à l’évaluation ?

Accueil Maison Évaluer un dossier de crédit immobilier : comment procéder à l’évaluation ?

Vous souhaitez demander à votre banque un prêt mais vous avez peur que celui-ci vous soit refusé ? Pas de panique ! Dans cet article, nous allons vous présenter quelques critères clés qui vous permettront d’évaluer votre dossier de crédit immobilier, afin de mettre toutes les chances de votre côté.

En procèdent à l’évaluation de votre dossier, vous allez pouvoir l’améliorer.

Cela vous aidera à recevoir une réponse favorable de la part de votre banque, qui n’hésitera pas à vous accorder un prêt, grâce à votre bon dossier.

Quels sont les 5 critères clés pour évaluer un dossier de crédit immobilier ?

Pour que la banque accepte de vous accorder un prêt immobilier, il est conseillé de bien élaborer votre dossier. Une fois fait, il est important de procéder à son évaluation, afin d’être sûr que ce dernier soit à la hauteur des exigences de la banque. Voici à présent 5 critères clés pour évaluer un dossier de crédit immobilier, à savoir :

  • Faire en sorte de déposer des relevés de compte propres : pour obtenir votre crédit bancaire à coup sûr, il est conseillé de faire en sorte que votre compte ne soit pas à découvert. Dans votre dossier, vous allez devoir fournir à la banque des relevés de vos trois derniers mois. Et pour augmenter vos chances de recevoir votre crédit, il est conseillé de limiter vos dépenses durant la période qui précédera votre demande de prêt, évitez de demander un crédit si vos comptes bancaires sont à découvert.
  • Rembourser ses prêts : bien que cela ne soit pas obligatoire, il est cependant fortement conseillé de rembourser tous ses crédits à la consommation avant de demander un nouveau prêt. Cela encouragera la banque à vous faire confiance et à vous accorder votre crédit immobilier.
  • Avoir une somme d’argent en guise d’apport : beaucoup de banques exigent aux emprunteurs d’avoir un apport d’au moins 10%. Ce dernier servira à couvrir les frais de notaire ainsi que d’autres frais relatifs au prêt immobilier. Il est donc conseillé d’économiser une petite somme d’argent, afin de l’utiliser comme apport, ce qui augmentera vos chances d’obtenir votre prêt immobilier.
  • Avoir un travail stable : pour faire bonne impression auprès de la banque, il est conseillé d’effectuer votre demande de prêt au moment où vous aurez une situation professionnelle stable. Cela signifie que vous avez plus de chance d’obtenir votre prêt immobilier si vous êtes sous CDI, tandis que vos chances sont minimes si vous êtes au chômage. L’idéal serait que votre conjoint ait également un travail stable, de préférence sous CDI. Il est important de prouver à la banque que vous avez une source de revenus stable, afin qu’elle puisse vous offrir un crédit immobilier sans contraintes.
  • Prendre une assurance habitation : en effet, si vous prenez une assurance habitation multirisque, votre dossier aura plus de chance d’être accepté. Ajouté à cela, vous allez bénéficier de frais de dossier gratuits, ou encore d’une réduction sur le taux d’intérêt.

Pourquoi évaluer son dossier de crédit immobilier, est-il important ?

Bien que les banques accordent généralement assez facilement des crédits immobiliers, il faut savoir que les banquiers adorent les dossiers bien propres. Il est très important et fortement recommandé d’évaluer son dossier de crédit immobilier avant de le déposer à la banque. Cela permet à l’emprunteur de corriger les erreurs qu’il aura pu commettre lors de la préparation de son dossier, ce qui lui permettra d’obtenir à coup sûr son prêt immobilier. En suivant les 5 critères clés que nous avons cité, vous allez certainement obtenir votre crédit immobilier, sans devoir redéposer un autre dossier.

Confiez votre dossier à des experts

Si vous souhaitez demander un crédit immobilier, vous devez impérativement vous attarder sur la qualité de votre dossier. Si ce dernier n’est pas positif ou s’il n’est pas en adéquation avec les attentes de l’organisme financier ou de la banque, vous vous doutez que vous aurez rapidement un refus. C’est pour cette raison qu’il faut impérativement demander l’avis à un professionnel qui sera en mesure de vous épauler pour que votre dossier réponde à toutes les exigences.

  • Le dossier doit mettre en avant votre maîtrise du budget, mais aussi une situation financière confortable et stable.
  • Evitez par exemple d’utiliser trop souvent votre découvert et il est impératif de ne pas avoir de refus concernant les prélèvements, l’encaissement des chèques et le débit des cartes bancaires.
  • De plus, il n’est pas toujours nécessaire d’avoir un apport pour que le crédit soit validé, mais il est toujours préférable d’avoir des économies.

Vous savez désormais que l’acceptation de ce dossier réside sur des bases solides et si un organisme a refusé celui-ci, un autre pourra clairement l’accepter. N’hésitez pas à confier votre projet à un courtier, il aura le carnet d’adresses et les compétences pour vous aider.

Attention à votre compte bancaire

Lorsque vous demandez un crédit immobilier, vous devez clairement mettre toutes les chances de votre côté afin d’être certain que le conseiller pourra accepter votre demande. Votre vie privée et professionnelle sera alors scrutée sous toutes les coutures, mais il faut être vigilant à votre compte bancaire. La gestion de ce dernier peut être très importante pour l’obtention de votre prêt.

  • Si vous avez de nombreux refus de paiement, des prélèvements rejetés ou encore des chèques qui ne sont pas payés, cela peut être un signal négatif.
  • De plus, si vous avez tendance à vivre uniquement avec votre découvert alors que vous ne possédez pas d’économies, cela peut aussi être négatif.
  • De ce fait, pendant plusieurs mois, vous devez montrer que votre santé financière est au beau fixe pour envoyer des signaux positifs.

C’est un critère primordial pour la validation de votre dossier, mais sachez que votre stabilité professionnelle sera aussi étudiée sous toutes les coutures. Par exemple, si vous êtes en intérim et si vous multipliez par exemple les CDD, le prêt immobilier pourrait être refusé puisque vous n’avez pas des revenus fixes. De nombreux critères sont à prendre en compte pour cette demande, n’hésitez pas à vous renseigner.