Assurance crédit immobilier : comment ça marche ?

Accueil Administration Assurance crédit immobilier : comment ça marche ?

En cas d’achat d’un quelconque bien immobilier, il est usuel que le client passe par une banque pour souscrire un prêt immobilier. La banque demandera alors une assurance crédit immobilier pour se couvrir et qui sera bien sur sous la responsabilité de l’emprunteur.

Pour ce faire, l’assurance emprunteur exige certaines démarches :

  • Choisir ses garanties avec le banquier : en fonction de votre profil, du montant emprunté, de l’investissement et de la politique de la banque, le banquier vous propose les garanties adaptées.
  • Choisir son assurance emprunteur : il faut savoir opter pour la bonne assurance qui vous permettra de faire des économies énormes et non celle qui vous ruinera. Il existe une assurance « groupe » qui est automatiquement proposé à tous les clients par le banquier, ainsi qu’une assurance « individuelle » qui est effectuée prés d’une compagnie d’assurance indépendante.
  • Le dédommagement en cas de malheur : en cas de malheur, le débiteur doit immédiatement avertir sa compagnie d’assurance qui dédommagera l’établissement prêteur.
  • La répartition de la cotisation avec le banquier : le banquier vous définira le pourcentage de quotité qui sera adopté à l’ensemble des garanties souscrites.
  • Remplir un questionnaire de santé : afin de clore la souscription au contrat de l’assurance, l’emprunteur doit remplir un questionnaire de santé et de préciser s’il exerce un métier à risques ou des sports extrêmes. En cas de déclaration mensongère, le contrat peut être annulé.
  • Avoir conscience des exclusions : les situations qui ne seront pas dédommagées (maladies survenues avant le contrat, comportement inapproprié de l’emprunteur comme conduite en état d’ivresse, les activités dangereuses…)

Les frais de l’assurance du crédit immobilier dépendent du profil de l’emprunteur (âge et santé) mais aussi du nombre de garanties souscrites. Plus il y a de garanties, plus le coût augmente.

Le débiteur doit vérifier la garantie du tarif durant toute la durée du prêt peu importe l’évolution de sa situation.

Les garanties de l’assurance emprunteur

Légalement parlant, l’assurance de prêt immobilier n’est pas obligatoire mais aucun établissement préteur ne vous accordera un credit immobilier sans assurance. On vous propose donc divers choix de garanties revendiquées par la banque ou auxquelles vous aurez choisi de souscrire. Chaque assurance s’adapte à votre profil personnel élaboré minutieusement par le banquier.

  • La garantie perte d’emploi : optionnelle et uniquement pour les salariés en CDI depuis au moins 01 ans
  • La garantie décès : obligatoire. L’assureur dédommage l’établissement préteur la totalité du capital restant dû en cas de décès de l’emprunteur.
  • Les garanties de l’incapacité temporaire et totale de travail (ITT) et de l’invalidité permanente et totale (IPT) : Non exigées pour un investissement locatif mais nécessaires en cas d’achat de résidence principale.
  • La garantie de la perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) : obligatoire. Elle est couramment liée a la garantie de décès et portée sur les personnes ayant constamment besoin de l’aide d’une personne pour effectuer ses activités quotidiennes (manger, marcher, s’habiller…)
  • La garantie d’invalidité permanente partielle (IPP) : l’assurance réglera partiellement les dettes du crédit à une éventuelle invalidité.

Faites attention au nombre de garanties minimales imposées par l’établissement préteur. Car en cas de changement d’assurance pendant le pret, vous serez contraint de souscrire un nouveau contrat aux garanties équivalentes à celles du contrat précédent.

Le but de l’assurance crédit immobilier

Une assurance crédit immobilier est aussi baptisée assurance de prêt immobilier ou assurance emprunteur, il s’agit d’une couverture financière qu’exigent les banques au moment de contracter un crédit immobilier. Bien qu’elle ne soit pas une exigence légale, il est quasiment impossible pour le consommateur d’obtenir un prêt bancaire sans être couvert par l’assurance contre les risques de décès, de maladies, d’accident, de chômage ou autres.

Cette assurance garantit à l’établissement préteur le paiement des mensualités de crédit et vous évite de tout payer par vous-même, elle garantit aussi une protection à vos proches et préserve votre héritage.

L’assurance peut être souscrite chez des concurrents

Lorsque vous souscrivez un prêt immobilier auprès d’un organisme financier ou de votre banque, vous aurez souvent une proposition pour cette assurance. Il est important de noter que cette dernière peut être différente de votre crédit et vous pouvez alors comparer toutes les offres en faisant appel à la concurrence.

  • Il y a bien sûr des conditions à prendre en compte pour cette souscription, car il est nécessaire d’avoir les mêmes garanties afin de profiter d’un prix plus faible.
  • Certains consommateurs ont tendance à regrouper le crédit et l’assurance chez le même organisme pour une question de praticité.
  • Vous savez désormais qu’il est tout à fait légal de séparer les deux toujours dans cette optique d’avoir les meilleures conditions.

N’hésitez pas à vous renseigner en amont pour être certain que l’assurance liée à votre crédit immobilier est efficace puisqu’elle doit vous épauler lorsque vous êtes confronté à un problème majeur. Si vous souhaitez obtenir la meilleure assurance pour le prêt, nous vous conseillons de faire appel à un courtier qui aura les compétences pour vous aider. Il vous évitera également de commettre des erreurs et de souscrire le premier contrat qui croise votre regard.