vendredi 30 septembre 2022
Derniers articles

Pourquoi faire appel à une aide pour l’isolation d’une maison ?

Pour effectuer des travaux d’isolation de chez soi, il n’est pas toujours évident de s’y résigner, car les dépenses que ça engendre peuvent vite devenir conséquentes pour beaucoup de foyers. Et pour remédier à cela, il y a eu mise en place de diverses aides pour financer les travaux d’isolation, et cela, indépendamment de la situation financière et professionnelle de chacun, mais seulement sous quelques conditions pour en être éligible.

Ces aides permettent ainsi une réduction considérable du montant de la facture. Si cela vous semble très intéressant, et l’on ne se doute pas que ça l’est, voici un repère pour quelques-unes de ces aides.

Le crédit d’impôts pour la transition énergétique

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique ou ce que l’on appelle aussi CITE, est une aide qui permet de réduire les impôts sur une partie des dépenses prévues pour les travaux. Que le requérant ne soit pas imposable ou qu’il le soit n’est pas important. Ce taux de réduction était de 15% mais il a été rendu à 30% pour le plus grand plaisir de ceux qui voudraient isoler leur maison.

Une autre condition qui rend éligible cette aide, c’est que quand le logement en question est occupé par une seule personne, le montant de son isolation ne devrait pas dépasser 8 000 euros et s’il s’agit d’une maison occupée par un couple, il ne devrait pas dépasser 16 000 euros.

La TVA à taux réduit

L’état a imaginé plusieurs dispositifs pour l’aide au financement de l’isolation d’une maison et parmi eux, il y a le fait de réduire la TVA pour quelques travaux bien déterminés. Cette réduction peut atteindre 5,5 % du financement déduit et éligible. Ces travaux spécifiques concernent les améliorations au niveau du logement de la consommation énergétique.

L’Eco ptz

Il s’agit plus précisément d’un prêt qu’une banque peut donner dans le but de vous accorder la chance de réaliser des travaux d’isolation dans votre chez-soi. Ce prêt est octroyé avec, évidemment, un taux d’intérêt, mais sa particularité, c’est qu’il représente une aide de l’État, car c’est elle qui le prend en charge, elle le paye à votre place.

Sa condition d’utilisation, c’est qu’il ne peut être sollicité qu’une fois par an, à part s’il ne s’agit pas d’un prêt entier, mais seulement complémentaire, et même dans ce cas, il y a un montant fixe à ne pas dépasser et qui vaut 30 000 euros.

Les aides liées au certificat d’économie d’énergie

Le certificat d’économie d’énergie ou le CEE par son acronyme est une aide qui encourage les entreprises d’énergie à encourager à leur tour leurs clients/consommateurs à faire des efforts particuliers pour améliorer leur taux de consommation d’énergie.

En somme, dès qu’un consommateur effectue des travaux d’électricité, il peut recevoir une aide de différentes formes possibles, soit par :

  • la réduction de sa facture ;
  • une consultation gratuite auprès d’un professionnel ;
  • autres.

Et c’est exactement cette action qui permet à l’entreprise en question de gratifier d’un certificat d’économie d’énergie qui sera un moyen de justificatif suffisant auprès de l’État, ce qui lui permettra par la suite de continuer à effectuer ses obligations.

Le Coup de pouce économies énergie

Mis en place en 2017, ce dispositif devait cesser en 2018, mais l’État a préféré faire les choses autrement en le reconduisant jusqu’en fin 2020, ce qui a plu pour plus d’un car il s’agissait d’une aide financière pour ceux qui étaient les plus démunis et qui vivaient dans des foyers assez précaires.

Les programmes d’aide

L’agence nationale de l’amélioration de l’habitat est une institution qui a développé un programme qui s’appelle « Habiter mieux » et qui procure des aides pour pouvoir isoler sa maison. Il existe aussi l’ADMEME qui remplit ce même rôle et qui fournit des aides à travers des chèques.

Latest Posts

Et aussi