piqure de guepe que faire : comment éviter ces piqûres ?

Accueil Santé piqure de guepe que faire : comment éviter ces piqûres ?

Les guêpes, l’insecte redouté de tous ! Bien qu’elle soit bénéfique, sa piqûre, très désagréable, fait peur à plus d’un ! Un simple parfum ou des couleurs un peu trop vives peuvent les faire apparaître. Ainsi, pour ceux qui veulent éviter de se retrouver avec une partie du corps gonflée, il est préférable de ne pas marcher pieds nus et d’éviter toute approche brute, près de ces insectes. Les aliments sucrés doivent également être manipulés avec précaution, la moindre goutte peut faire apparaître un groupe de guêpes et d’abeilles en un rien de temps. Souvent, les piqûres de guêpes ont principalement lieu en printemps.

Comment identifier une piqûre de guêpe ?

Tout d’abord, il faut savoir que la différence entre une abeille et une guêpe réside principalement dans l’aspect des poils et le comportement des insectes après piqûre. En effet, les poils des guêpes sont beaucoup plus lisses et droits alors que ceux des abeilles, sont relativement plumeux. Lorsqu’elle pique, la guêpe reste en vie et garde son dard contrairement à l’abeille qui meurt peu de temps après. Cependant, les deux piqûres provoquent des douleurs immédiates et ce, à cause du venin injecté. Une rougeur ainsi qu’une boursouflure apparaissent au niveau des zones piquées.

Que faire en cas de piqûre de guêpe ?

La piqûre de guêpe peut provoquer une réaction allergique grave, liée principalement au venin injecté. En présence de choc anaphylactique dont les symptômes sont la pâleur, le gonflement de la gorge, les difficultés à respirer, les démangeaisons, les vomissements et les plaques rouges, il sera nécessaire d’appeler directement le Samu. Toutefois, pour les personnes qui n’ont pas d’allergies, en cas de piqûre, il sera nécessaire de suivre les étapes suivantes :

  • L’élimination du venin : contrairement aux moustiques qui injectent leur salive avant de piquer leurs victimes, les guêpes elles, injectent du venin. C’est justement cette substance qui est aussi douloureuse. De ce fait, la première chose à faire est d’enlever le venin juste après avoir été piqué. Pour ce faire, mieux vaut utiliser des pompes à venin. Dans le cas contraire, une chaleur intense pourrait éventuellement faire l’affaire. Il suffit d’approcher un sèche-cheveux ou un briquet près de la piqûre sans pour autant toucher la peau,
  • La désinfection de la piqûre : après avoir retiré le venin, il sera nécessaire de désinfecter la piqûre. Les désinfectants locaux sont parfaitement adaptés à ces utilisations. S’ils ne sont pas disponibles, il est possible d’en fabriquer soi-même à partir d’un peu de vinaigre blanc appliqué avec une compresse stérile,
  • Soulager la douleur : malgré les efforts, il est souvent fréquent que la douleur demeure. Pour la soulager, il existe des astuces qui peuvent aider. Pour ce faire, rien de tel qu’une huile essentielle de lavande. Celle-ci possède un effet anti venin utile pour l’ensemble des piqûres d’insectes. Il suffira ainsi d’appliquer environs 2 gouttes sur la zone piquée en veillant à tamponner pendant quelques minutes de manière régulière la région. De plus, il est également possible d’utiliser de l’ail et de l’oignon. En effet, bien que cette astuce soit peu connue, elle reste très efficace. Cette technique possède en effet l’avantage d’être disponible. Rares sont les maisons qui ne possèdent pas d’ail ou d’oignons dans leurs cuisines. Lorsque la piqûre est encore fraîche, l’oignon devra être découpé en tranches et posé directement sur la surface de la peau affectée. De même pour l’ail qui devra être écrasé.

Soyez vigilant en fonction des réactions

Une seule piqûre n’est pas dangereuse pour votre santé, vous aurez quelques douleurs au niveau de la zone touchée, mais elles disparaîtront assez rapidement. Par contre, lorsqu’elles sont plusieurs à vous piquer, les maux peuvent être plus conséquents et votre santé est même en danger dans le cadre d’une allergie. Cette dernière ne doit pas être mise de côté puisque les désagréments sont souvent importants et vous risquez une hospitalisation.

  • Surveillez bien votre peau et la zone touchée notamment pour identifier une éventuelle inflammation.
  • Si votre visage change d’aspect et si vous avez un certain volume, il faut impérativement prévenir les pompiers, le SAMU ou vous rendre aux urgences les plus proches.
  • Même si vous ne constatez pas de manifestations physiques conséquentes, il est conseillé de se rapprocher d’un médecin si vous êtes allergique.

Comme il connaît votre dossier, il pourra vous rassurer, mais également vous proposer une surveillance pour éviter une réaction dans les prochaines heures. Les piqûres de guêpes ou d’abeilles sont dangereuses que ce soit pour les enfants, les hommes, les femmes et même les animaux de compagnie, il faut donc être très vigilant et pensez à bien vous protéger au cours du printemps et de l’été.