vendredi 30 septembre 2022
Derniers articles

Isolation de maison neuve : quel est l’intérêt d’isoler sa maison ?

Depuis le 1er janvier 2022, une nouvelle réglementation environnementale est mise en place pour contrôler l’isolation des nouvelles constructions. Elle vise principalement à limiter l’impact carbone et faire en sorte que ces habitations produisent plus d’énergie qu’elles n’en consomment. L’isolation d’une maison neuve doit donc se faire selon les règles de l’art. Elle doit être faite du sol au plafond et nécessite du matériel ainsi qu’une main d’œuvre qualifiée pour être réussie. Il existe différents types d’isolation et pour chacune d’entre elles, une différente techniques pour la réaliser.

Pourquoi isoler une maison neuve ?

L’isolation, aussi bien thermique que sonore, a une très grande importance. L’isolation thermique permet à la maison de garder la chaleur en hiver et de faire en sorte qu’elle reste fraîche en été. Cela permet aussi à la chaleur de ne pas se dissiper et, donc, de réduire sa consommation en chauffage. L’isolation sonore quant à elle permet d’éviter que des bruits solidiens (qui sont des bruits produits par des sources en contact direct avec la maison) ne se propagent dans toute la maison. Les bruits d’impacts et autres chutes ne peuvent pas se propager dans toute la maison et, donc, les nuisances sonores sont largement réduites. Une bonne isolation va aussi permettre d’éviter que l’humidité ne vienne détériorer la maison à la longue. Généralement, l’humidité s’infiltre dans les maisons grâce au phénomène de capillarité et peut être la cause de moisissure, décollement du papier peint ainsi que des allergies.

Les différentes techniques d’isolation

Toutes les parties de la maison sont concernées par l’isolation. Elle doit être effectuée sur les murs, la toiture ou encore les combles et le sol. En ce qui concerne l’isolation thermique, son principal but est de faire en sorte que le froid ne pénètre pas et que la chaleur reste en hiver. Dans le cas contraire, en été la fraîcheur de la maison doit être préservée et éviter que la chaleur de l’extérieur ne pénètre dans la maison. C’est d’ailleurs pour ça qu’il existe différentes façons d’isoler sa maison. Nous avons par exemple :

  • l’ITE ou l’isolation thermique par extérieure qui se fait en isolant la maison de l’extérieur. Que ce soit pour la façade ou la toiture, tout doit se faire de l’extérieur. Ce type d’isolation a le mérite d’offrir une très bonne protection thermique et de recouvrir parfaitement la maison. Avec cette isolation, les risques de ruptures thermiques sont inexistants. Elle est particulièrement recommandée pour les régions froides où les hivers sont très rudes ;
  • en ce qui concerne les maisons neuves, il est recommandé de faire appel à l’isolation intérieure. L’isolation thermique par l’intérieur, ou ITI, consiste à isoler toutes les parties de la maison, c’est-à-dire le plancher, les combles, la toiture et les murs de l’intérieur. Elle est nettement moins coûteuse que l’ITE et elle peut se faire durant la construction de la maison ;
  • l’isolation mixte qui est une combinaison du système d’isolation extérieure et du système d’isolation intérieure. L’alliance de ces deux isolations offre de bien meilleures performances pour tous les climats ainsi que tous types de maisons.

Quels sont les matériaux isolants ?

Dans la catégorie isolant thermique, on distingue 3 grandes familles :

  • les isolants minéraux comme la roche ou la laine de verre ;
  • les isolants écologiques d’origine végétale comme la ouate de cellulose, la laine de bois, le lin ou encore le chanvre ;
  • les isolants d’origine synthétique comme le polyuréthane, le PSE ou polystyrène expansé ou encore le XPS ou polystyrène extrudé.

Les certifications NF et ACERMI ainsi que l’indication CE que peuvent comporter ses isolants, sont gages de qualité. Il est donc important d’y prêter attention avant d’acheter des isolants thermiques pour sa maison.

Latest Posts

Et aussi