vendredi 30 septembre 2022
Derniers articles

Conseils pour arrêter la cigarette électronique

Vous vapotez une cigarette électronique, vous avez fait une croix sur le tabagisme et vous cherchez des conseils pour vous débarrasser de votre vapoteuse ? Nous allons-vous développer ce sujet en quelques lignes.

Savoir à quel moment arrêter la cigarette électronique

Pas d’arrêt brutal pour se défaire de la dépendance à la nicotine. Prenez tout votre temps, car vouloir cesser trop vite de vaper augmente les risques de reprendre la consommation de tabac. Avant de vous y mettre, trouvez votre équilibre dans cette nouvelle vie sans fumer de cigarette. Il faut environ trois à six mois de sevrage tabagique, avant de se lancer dans le processus d’arrêt de la vape. Pour vous sevrer du vapotage par contre, les tabacologues recommande aux fumeurs de cesser de vaper plus de douze mois après avoir stoppé le tabac.

Une fois décidé, écoutez les effets de votre décision sur votre corps. Ils vous signaleront quand commencer à se défaire de la cigarette électronique. Il se peut par exemple que vous oubliiez votre vapoteuse au bureau ou dans la voiture. Cela vous fera vous rendre compte que vaper n’est pas un besoin vital. Le vapoteur peut également avoir des maux de gorge parce que la fumée de la vape est trop forte. Ce sera le signe que la dose de nicotine est trop importante et qu’il est temps à cet effet de diminuer la consommation.

Réduire petit à petit la quantité de nicotine

C’est une étape importante dans le processus de sevrage de la cigarette électronique. Il s’agit de diminuer progressivement le taux de nicotine inhalée. Un taux de deux à trois milligrammes tous les trois à quatre mois pour cesser de vaper et dire adieu à la dépendance. Ne vous bousculez pas sous risque d’abandonner. Si le besoin de vapoter de la nicotine reprend le dessus, ré-augmentez la dose pour quelques semaines, puis diminuez à nouveau. Vous pouvez aussi recourir à l’utilisation de substituts nicotiniques.

Au moment où vous commencez à vaper sans nicotine, il vous reste la modification de l’arôme de votre liquide. Pas de saveurs de tabac pour ne pas retomber dans la dépendance. D’ailleurs, 7 000 arômes sont disponibles au magasin. Évitez les liquides à base de cannelle si vous êtes asthmatique, car elle possède des substances favorisant les infections des bronches.

Assainissez votre hygiène de vie

Le sevrage à la vapoteuse ne devrait pas vous faire angoisser. Listez les raisons qui vous motivent à l’arrêt et mettez-la en évidence. Ensuite, choisissez votre date d’arrêt d’après les conseils sur le temps nécessaire au sevrage mentionnés plus tôt. Prenez conscience des moments où la résistance au vapotage est plus difficile. Essayez de les remplacer par des jeux, le yoga ou la méditation et faites-en vos habitudes.

On dit souvent que les vapoteurs grossissent dès qu’ils font une croix sur le tabagisme. Vous pouvez l’éviter en remplaçant la consommation de cigarettes par des aliments sains et beaucoup d’eau. Opposez de la résistance aux grignotages. Pratiquer un peu de sport pour oublier votre vapoteuse.

Si vous êtes un fumeur ayant le goût du vapotage pour le plaisir visuel qu’il procure avec la vapeur, fermez les yeux quand vous vapez.

Trouvez-vous des moments sans cigarette et tenez-vous en. Séparez bien les instants où les produits nicotiniques vous sont nécessaires et ceux où vous n’êtes plus sous l’emprise de la dépendance.

Bref, stopper la cigarette électronique est un parcours utile pour votre santé et pas si difficile à réaliser si vous vous y mettez sérieusement, surtout que vous avez déjà réussi votre sevrage tabagique. La diminution du taux de nicotine pas à pas, en adoptant un mode de vie sain, et sans vous bousculer vous fera parvenir à la liberté.

Latest Posts

Et aussi